Nord-Kivu: la population ne veut pas d’un cessez-le-feu entre FARDC et M23, selon Julien Paluku

A la veille du 7è sommet extraordinaire des chefs d’Etat des Grands Lacs qui s’ouvre jeudi 5 septembre à Kampala en Ouganda, le gouverneur du Nord-Kivu Julien Paluku demande aux dirigeants de la région de ne pas consacrer de fait la scission de la RDC en demandant aux FARDC et au M23 d’observer un cessez-le-feu. «Ce qu’on ne veut pas entendre à Goma, c’est une question de cessez-le- feu, une question d’arrêt des hostilités », a déclaré mardi Julien Paluku.

Soutenues par les casques bleus de la brigade offensive de la Mission de l’ONU en RDC (Monusco), les Forces armées de la RDC (FARDC) ont repoussé les rebelles du M23 à une trentaine de kilomètres de Goma. Cette ville stratégique du Nord-Kivu était déjà tombée entre les mains du M23 en novembre 2012. Et la menace planait sur une éventuelle reprise de la ville par les rebelles.

La Monusco et les FARDC qui avaient assuré que le M23 ne reprendrait plus Goma ont mené avec succès depuis la mi-août des opérations militaires conjointes, forçant les rebelles à abandonner des positions stratégiques à partir desquelles ils bombardaient des civils à Goma. Depuis, de nombreux habitants de la capitale provinciale du Nord-Kivu et ses environs ne jurent plus que par une victoire militaire de l’armée. Ils craignent que les pays de la Conférence internationale pour la région des Grands Lacs (CIRGL) n’imposent une nouvelle fois un cessez-le-feu  au moment où les FARDC appuyées par la brigade d’intervention prennent le dessus sur les rebelles.

C’est cette opinion que Julien Paluku a relayé à la veille du 7è sommet extraordinaire de la CIRGL :

« Nous avons vu par le temps passé comment, à chaque fois qu’il y a des sommets des Chefs d’Etat, on demande soit au M23, soit au gouvernement que chacun  garde les  positions qu’il détient. Je crois qu’il n’appartient plus aujourd’hui, dans un sommet des Chefs d’État soient-ils, de consacrer une balkanisation de fait en demandant à ce que le gouvernement laisse au M23 un territoire donné ».

De nombreux Congolais sont convaincus qu’il existe un plan de « balkanisation » ourdi par une partie de la communauté internationale pour détacher et autonomiser une portion du territoire national de la RDC. Les voisins rwandais et ougandais sont souvent indexés. Ces derniers pays ont par ailleurs été cités dans les rapports d’ONG et de l’ONU comme étant des soutiens du M23. Ce qu’ils ont toujours nié.

« Nous devons nous assurer que le sommet de Kampala va obliger le M23 à déposer les armes et libérer les espaces qu’il occupe. On ne doit pas faire comme si on a surtout pitié du M23 alors qu’on devrait avoir  pitié de la population qui souffre dans les camps des réfugiés pour qu’on soit en phase avec la volonté de la population du Nord-Kivu », plaide Julien Paluku.

Pour le gouverneur du Nord-Kivu, le grand défi à relever pour l’instant est de récupérer Kibumba et évacuer la route principale entre Goma et Rutshuru jusqu’à Kanyabayonga pour mettre la population à l’abri des exactions du M23 sur cet axe.

En visite dans la région, l’envoyée spéciale de l’ONU dans les Grands Lacs, Mary Robinson, a appelé le M23 à « désarmer ». Elle a jugé lundi que l’engagement militaire était nécessaire pour protéger les civils. Une allusion aux récentes opérations de la brigade d’intervention de la Monusco et des FARDC. Mais elle a estimé qu’il faut à présent laisser une ouverture à « solution politique » à la crise.

Accompagnée des diplomates de haut rang de l’Union africaine, de l’Union européenne et des Etats-Unis, Mary Robinson est en tournée dans les Grands Lacs. Elle participera jeudi au sommet des chefs d’Etat de la région à Kampala. Radio okapi

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

TV de la Diaspora

Ecouter la Radio !

TEL.                 +32 476782126

MOBILE. +32.466.23.38.87

skype

Radio sur Mobile et Tablettes

 

Diaspora Congo Actualité

ActualitéKinshasa: plaidoyer pour la réunification de toutes les ailes de l’UDPS
06/07/2015
article thumbnail

Le président de l’UDPS aile Kibasa Maliba, Lumbu Maloba, plaide pour la réunification de toutes les ailes de l’UDPS au format originel. Ce parti de l’opposition avait été créé en février 1982 sous le règne du feu président Joseph-Désiré Mobutu. Il a émis cette idée, samedi 4 juillet, lors de la clôture de la session extraordinaire du comité national de l’UDPS aile Kibasa,  [ ... ]


ActualitéProcessus électoral: Les USA, la Grande Bretagne et la Ceni lancent « Congo Demokrasia » en appui à l’éducation civique électorale en RDC
06/07/2015
article thumbnail

Le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante, André Mpungwe Songo a, au nom de l’Abbé président Apollinaire Malumalu, lancé officiellement le jeudi 2 juillet 2015 à la Maison des Elections (Ex-Kin-Mazière) le programme « Congo Demokrasia ». C’est un programme d’appui aux organismes de la société civile spécialisée en éducation civique et électo [ ... ]


ActualitéMise en garde du Procureur Général de la République !
03/07/2015
article thumbnail

La semaine qui s’achève a été secouée par la plainte déposée mardi dernier par le Conseiller Spécial du chef de l’Etatpour la bonne gouvernance, Luzolo Bambi Lesa. Elle concernait la corruption, le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, des maux qui gangrènent les institutions publiques en RDC.
Pour l’ancien ministre de la Justice, plusieurs plaintes provenant  [ ... ]


ActualitéEnrôlement des nouveaux majeurs : L’Opposition renfermée dans le piège de Kabila
02/07/2015
article thumbnail

On craignait le glissement, il arrive à pas feutrés. Il ne viendra ni par voie de révision de la Constitution, ni celle de la loi électorale. L‘enrôlement des nouveaux majeurs, c’est- à-dire des jeunes ayant atteint l’âge de voter en 2015 s’offre comme un passage par lequel s’obtiendra ce fameux glissement. L‘Opposition qui l’avait érigée en préalable à son implication  [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Publicité

Sondage

Kinshasa a connu deux jours consécutifs de manifestation contre la loi électorale. Pour normaliser la situation, selon vous, il faudrait :

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui77
mod_vvisit_counterCette Semaine1170
mod_vvisit_counterCe Mois - ci7221
mod_vvisit_counterAu Total565482

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login