Biens diplomatiques: la Russie ne retardera pas à adopter des mesures de rétorsion

Moscou adoptera dans les plus brefs délais les mesures de rétorsion à l’encontre des diplomates américains travaillant en Russie, a déclaré à Sputnik le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov a promis de ne pas retarder l'adoption des sanctions en réponse à la saisie des biens diplomatiques russesaux États-Unis et a exprimé une protestation à son homologue américain Thomas Shannon. Comme il l'a déclaré à Sputnik à l'issue des pourparlers à Helsinki, Moscou pourrait riposter en l'espace d'un mois voire plus rapidement.

«Certaines mesures à l'encontre de nos corps diplomatiques et consulats ont été introduites de manière à ne pas nous laisser le temps de réagir. Par conséquent, nous n'allons pas retarder l'adoption de nos mesures de la sorte», a précisé M.Riabkov.

Au cours des négociations, une protestation a de nouveau été émise à l'encontre des «actions hostiles des États-Unis et atteinte à l'immunité diplomatique» de la Russie.

«Les conditions de séjour des diplomates américains en Russie sont alignées sur les limitations instaurées aux représentants russes», est-il précisé dans un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

En guise d'exemple, des restrictions de déplacement des diplomates américains en Fédération de Russie peuvent être imposées si la partie américaine a recours à des mesures similaires à l'égard des diplomates russes.

Dans le même temps, M.Riabkov a exhorté son homologue à «cesser de détruire les relations russo-américaines et à miner le droit international, ce qui risque d'entraîner de lourdes conséquences», et a d'ailleurs appelé à chercher une résolution aux problèmes existants.

 

Les relations diplomatiques entre Moscou et Washington sont entrées dans une nouvelle spirale de tensions fin août, lorsque les autorités américaines ont exigé de Moscou la fermeture de son consulat général à San Francisco, ainsi que de ses deux représentations commerciales à Washington et à New York. Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié ces décisions de prises de contrôle hostiles. Le 2 septembre, des perquisitions se sont déroulées dans les deux missions en présence d'agents du FBI.

En réaction à la fermeture d'établissements diplomatiques aux États-Unis et au renvoi de diplomates russes, Moscou avait précédemment sommé Washington de réduire à 455 personnes les effectifs de son ambassade en Russie, dans un souci de ramener le personnel des représentations diplomatiques américaines au même niveau que celui du personnel des représentations russes aux États-Unis.

Diaspora Congo Actualité

ActualitéCampagne électorale/incidents à Kindu : « La peur a changé de camp » (Martin Fayulu)
10/12/2018
article thumbnail

Kindu risque d’être un rendez-vous manqué pour le candidat président de la coalition Lamuka. Alors qu’il s’apprêtait à effectuer une descente dans le chef- lieu de la province du Maniema dans le cadre de la campagne électorale, Martin Fayulu et les siens seront contraints de passer la nuit à Kisangani à cause des incidents qui y sont survenus. Selon l’association congolaise pou [ ... ]


ActualitéProbable candidature de Kabila en 2023 : » J’ai l’impression que Kabila ne connaît pas bien la constitution », réplique Fayulu
10/12/2018
article thumbnail

Désormais, c’est du coup pour coup dans la sphère politique congolaise. Quelques minutes après avoir affirmé devant la presse étrangère qu’il n’exclut pas la possibilité de se représenter à la présidentielle de 2023, Joseph Kabila a été tout de suite contredit par Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka en tournée électorale à l’Est en RDC. Pour le candidat Lamuka [ ... ]


ActualitéL’Union européenne prolonge d’un an les sanctions contre les autorités congolaises dont E. Ramazani
10/12/2018
article thumbnail

L’Union européenne vient, dans un communiqué diffusé ce lundi 10 décembre, de prolonger pour une année les sanctions contre 14 autorités congolaises dont notamment Emmanuel Ramazani Shadary et Lambert Mende. Il s’agit du gel des avoirs et de restriction de visas dans l’espace Schengen. Ces sanctions avaient été prises en décembre 2016 et en mai 2017 pour entrave au processus él [ ... ]


ActualitéPrésidentielle : le président Kabila n’exclut pas de se représenter en 2023
10/12/2018
article thumbnail

Au Palais de la nation, devant quelques médias internationaux ce dimanche 09 décembre 2018, le président Joseph Kabila -empêché par la constitution de briguer un 3è mandat-, n’a pas exclu la possibilité de se représenter à la présidentielle de 2023. Pour le chef de l’État, s’exprimant sur son avenir politique ,  »dans la vie il ne faut rien exclure tant qu’on est en vie, en [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui534
mod_vvisit_counterCette Semaine5693
mod_vvisit_counterCe Mois - ci16157
mod_vvisit_counterAu Total3217372

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login