Mort de Kadhafi: des militants africains traînent Sarkozy devant la CPI

Une quinzaine d'associations africaines ont déposé une plainte à la Cour pénale internationale contre Nicolas Sarkozy, accusé d'être l'un des responsables de l'assassinat du colonel Kadhafi en 2011 en Libye.

Plusieurs mouvements et associations de la société civile africaine ont déposé une plainte à la Cour pénale internationale (CPI) à l'encontre de l'ancien Président français Nicolas Sarkozy. Ils accusent l'ex-locataire de l'Élysée d'avoir provoqué l'intervention en Libye qui a débouché en 2011 sur la chute et la mort du colonel Mouammar Kadhafi.

Le weekend dernier, des militants se sont réunis à Bamako pour former le Front panafricain de la société civile (Fispa) destiné à «défendre l'Afrique, la démocratie, la dignité et les droits de l'homme».

«Nous portons cette plainte contre Nicolas Sarkozy pour l'assassinat de Kadhafi parce que cela a des conséquences dramatiques et néfastes sur le continent et les populations africaines», a expliqué le membre guinéen du Fispa Elie Kamano, cité par RFI.

L'intervention de l'Otan en Libye, alors qu'y régnait une guerre civile entre les forces pro- et anti-Kadhafi, a entraîné la chute de son régime tout en plongeant le pays dans un chaos sécuritaire. La France a été le premier pays à porter une frappe aérienne contre des objectifs militaires libyens, suivie le même jour par le Royaume-Uni et les États-Unis.

En juin dernier, le Président Emmanuel Macron avait estimé que la participation des Forces armées françaises à l'opération libyenne avait été une erreur.

«La France n'a pas participé à la guerre en Irak et elle a eu raison. Et elle a eu tort de faire la guerre de cette manière en Libye. Quel fut le résultat de ces interventions? Des États faillis dans lesquels prospèrent les groupes terroristes», a déclaré le leader français.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

TV de la Diaspora

Acheter Happy Box TV

happy tv box

Ecouter la Radio !

+32 486.330.897

+32 466.440.618

Diaspora Congo Actualité

ActualitéCandidature unique de l’oppositon : « le temps est venu pour discuter des modalités concrètes », D. Sessanga
14/07/2018
article thumbnail


En marge de l’ouverture du 3è Congrès du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Delly Sessanga s’est réjoui de retouver des similitudes entre le message relayé par la plateforme Ensemble et celui du parti de Jean Pierre Bemba Gombo. » L’ouverture sur l’unité de l’opposition, le diagnostic qui est accablant et que nous avons également fait au niveau d’Ensemble, et surtout insi [ ... ]


ActualitéDiscours présidentiel : Katumbi suggère à Kabila les 6 conditions que les congolais attendent de lui pour de vraies élections
14/07/2018
article thumbnail

Le Secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a annoncé jeudi 12 juillet dernier que le Chef de l’État va annoncer prochainement des grandes décisions. Réagissant à ces propos, Moïse Katumbi souligne pour sa part que le peuple congolais attend de Kabila une seule décision importante : organiser des vraies élections. Pour le président de Ensemble pour le Changement, qui s’es [ ... ]


ActualitéCongrès MLC : Jean Pierre Bemba désigné candidat à la présidentielle de déc. 2018
14/07/2018
article thumbnail

                                      A l’issue du congrès du MLC, le sénateur Jean Pierre Bemba a été désigné ce vendredi par son parti candidat à la présidentielle de décembre 2018. L’intéressé, joint au téléphone, a aussitôt accepté son investiture à la présidentielle. JP Bemba candidat officiel du MLC à la présidentielle est donc [ ... ]


ActualitéCandidature commune de l’opposition, Katumbi : «Je suis favorable à l’union de toute l’opposition, y compris avec Bemba»
25/06/2018
article thumbnail

Répondant aux questions des internautes sur twitter, l’opposant congolais Moïse Katumbi s’est dit favorable à l’unité de toute l’opposition pour les prochaines élections.
« J’ai rendu plusieurs fois visite à JP Bemba pour lui exprimer mon soutien lors de sa détention. Je suis favorable à l’union de toute l’opposition, y compris avec Bemba qui est l’un des acteurs majeurs. [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Publicité

Sondage

L’ONG JED a répertorié cent vingt et un cas d’atteintes à la liberté de presse en 2017 en République démocratique du Congo. Selon vous, ces atteintes sont dues :

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui387
mod_vvisit_counterCette Semaine7636
mod_vvisit_counterCe Mois - ci44512
mod_vvisit_counterAu Total3005355

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login