soutien des USA à la CENI, « un pas important vers la réalisation du 1er transfert pacifique et démocratique du pouvoir »

Dans un communiqué publié le 6 novembre 2017, les États-Unis se félicitent de l’annonce du calendrier électoral en République démocratique du Congo.

D’après le porte-parole du Département d’État,  » avec l’annonce de la date de la présidentielle le 23 décembre 2018, la RDC a fait un pas important vers la réalisation de son premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir ».

Les USA, via Heather Nauert, ont insisté une fois de plus pour le président Kabila ne brigue pas un 3è mandat et se retire du pouvoir.

La première puissance  recommande que toutes les parties prenantes travaillent à la réussite dudit calendrier.

Elle promet de travailler activement avec les autres partenaires au succès de ce calendrier.

C’est donc un appui de taille que le président de la Commission électorale nationale indépendante vient de recevoir.

(Ci-dessous le communiqué de presse)

Déclaration de presse

Heather Nauert, porte-parole du Département d’État

Washington DC

6 novembre 2017

Les États-Unis se félicitent de l’annonce par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) en République démocratique du Congo (RDC) que des élections attendues depuis longtemps auront lieu.

Avec l’annonce de la date du 23 décembre 2018 pour la tenue de la présidentielle, la RDC a fait un pas important vers la réalisation de son premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir. Il incombe maintenant à la CENI, au gouvernement, aux dirigeants des partis d’opposition, aux organisations de la société civile et au peuple congolais de travailler ensemble pour que les échéances électorales publiées par la CENI soient respectées et que toutes les actions et déclarations restent dans cadre de la constitution de la RDC et de l’accord de Saint-Sylvestre de décembre 2016.

Les Etats-Unis notent l’importance pour le président Kabila de respecter la constitution de la RDC, réaffirmée dans l’accord de Saint-Sylvestre, qu’il ne cherchera pas un troisième mandat et qu’il se retirera après les élections.

Les États-Unis notent également qu’il est urgent que le gouvernement de la RDC mette en œuvre les mesures de confiance prévues dans l’Accord de décembre. Cela inclut la fin des poursuites politiquement motivées, la libération des prisonniers politiques et le respect du droit de réunion pacifique et d’association, afin que les partis d’opposition et les organisations de la société civile puissent tenir des réunions publiques pacifiques sans ingérence ou intimidation du gouvernement.

Les États-Unis s’engagent à travailler avec les peuples et les institutions de la RDC, l’Union africaine, les partenaires régionaux et internationaux et la Mission de stabilisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO) pour s’assurer que les 45 millions de Congolais les électeurs peuvent voter à l’heure et comme prévu en décembre 2018.



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

TV de la Diaspora

Acheter Happy Box TV

happy tv box

Ecouter la Radio !

+32 486.330.897

+32 466.440.618

Diaspora Congo Actualité

ActualitéFayulu se considère "seul président légitime", demande à la communauté internationale de ne pas reconnaître Tshisekedi
20/01/2019
article thumbnail

L'opposant Martin Fayulu s'est déclaré "seul président légitime" et a demandé dimanche à la communauté internationale de ne pas reconnaître l'autre opposant Félix Tshisekedi, officiellement proclamé vainqueur de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo. "Je me considère désormais comme le seul président légitime de la République démocratique du Congo", a [ ... ]


ActualitéKagame attendu à Kinshasa, mais sans beaucoup d'options
20/01/2019
article thumbnail

Attendu lundi à Kinshasa à la tête d'une délégation de l'Union africaine (UA), le président rwandais Paul Kagame se retrouve sur la défensive après la proclamation de Félix Tshisekedi comme président de la RDC, un pays qui le voit avec la plus grande des suspicions. Dans la nuit de samedi à dimanche, la Cour constitutionnelle a passé outre à l'appel de l'UA à surseoir à la procla [ ... ]


ActualitéFélix Tshisekedi, héritier et acteur contesté d'une transition pacifique du pouvoir
20/01/2019
article thumbnail

L'opposant congolais Félix Tshisekedi, vainqueur de l'élection présidentielle contesté par l'autre opposant Martin Fayulu, est l'héritier politique de son père Étienne, qui avait lui-même contesté la réélection du président Joseph Kabila après sa défaite en 2011. Félix Tshisekedi, 55 ans, va prendre la succession du président sortant Joseph Kabila dans un pays qui n'a jamais connu [ ... ]


ActualitéMartin Fayulu : « La Cour constitutionnelle vient de valider de faux résultats publiés par la CENI »
20/01/2019
article thumbnail

  Point de presse de Martin Fayulu à Kinshasa, le 10/01/2019, après la publication des résultats provisoires des élections présidentielle et provinciales du 30 décembre 2018 en RDC.   Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka estime que la Cour constitutionnelle, par son arrêt rendu ce dimanche 20 janvier, vient de valider les faux résultats provisoires de la CENI sans tenir  [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Publicité

Sondage

L’ONG JED a répertorié cent vingt et un cas d’atteintes à la liberté de presse en 2017 en République démocratique du Congo. Selon vous, ces atteintes sont dues :

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui333
mod_vvisit_counterCette Semaine4384
mod_vvisit_counterCe Mois - ci24518
mod_vvisit_counterAu Total3350448

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login