Sesanga et AR impatients d'aller aux élections en décembre 2018 mais sans la machine à voter

 

Mardi 27 février, une délégation de l’Alternance pour la République, AR, plateforme du Rassemblement et qui soutient la candidature de Moïse Katumbi à la présidentielle, a été reçue par le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, CENI.
Les échanges entre les deux parties ont portés sur le processus électoral en cours en RDC.
Devant la presse, Delly Sesanga coordonnateur de l’AR a annoncé la volonté de sa plateforme d’aller aux élections dans un climat apaisé.

« Nous existons depuis 2016, nous avons été créés pour aller aux élections, nous sommes donc impatients d’aller aux élections, pour autant que celles-ci soient transparentes, libres, démocratiques conformément à l’Accord que nous avions signé avec les autres…», a dit Sesanga.

Au sujet de la machine à voter, le Coordonnateur de la plateforme pro-Katumbi indique qu’elle peut être utilisée pour les scrutins à venir et non pour les élections du 23 décembre 2018.

« Dans un processus électoral on peut toujours apporter des innovations, nous considérons qu’en l’état actuel de notre pays, les difficultés de notre population pour pouvoir s’approprier cette innovation, l’absence d’un protocole assez rigoureux pour les textes et la validation de cette machine et le temps que nous avons pour aller aux élections, nous ne sommes pas partisans du déploiement de la machine à voter… Nous avons fait savoir nos préoccupations au président de la CENI, à la plénière de la CENI, en indiquant clairement notre préférence pour le vote à bulletin papier pour les scrutins à venir… », a déclaré Delly Sesanga.

S’agissant des propos de Corneille Nangaa selon lesquels sans la machine à voter il est impossible d’organiser les élections cette année, le Coordonnateur de l’AR croît qu’il est possible d’organiser les élections en décembre 2018 en écartant la machine à voter, le vote des congolais de l’étranger…

« …Les innovations qui peuvent apporter des complications au processus électoral doivent être écartées…», a-t-il souligné.

De son côté, le Président de la CENI a promis de prendre en compte les observations et préoccupations des uns et des autres.

« …Nous ne fermons pas les portes, les conseils et avis des uns et des autres sont les bienvenus », a dit Corneille Nangaa.

Jeff Kaleb Hobiang



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

TV de la Diaspora

Acheter Happy Box TV

happy tv box

Ecouter la Radio !

+32 486.330.897

+32 466.440.618

Diaspora Congo Actualité

ActualitéFayulu se considère "seul président légitime", demande à la communauté internationale de ne pas reconnaître Tshisekedi
20/01/2019
article thumbnail

L'opposant Martin Fayulu s'est déclaré "seul président légitime" et a demandé dimanche à la communauté internationale de ne pas reconnaître l'autre opposant Félix Tshisekedi, officiellement proclamé vainqueur de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo. "Je me considère désormais comme le seul président légitime de la République démocratique du Congo", a [ ... ]


ActualitéKagame attendu à Kinshasa, mais sans beaucoup d'options
20/01/2019
article thumbnail

Attendu lundi à Kinshasa à la tête d'une délégation de l'Union africaine (UA), le président rwandais Paul Kagame se retrouve sur la défensive après la proclamation de Félix Tshisekedi comme président de la RDC, un pays qui le voit avec la plus grande des suspicions. Dans la nuit de samedi à dimanche, la Cour constitutionnelle a passé outre à l'appel de l'UA à surseoir à la procla [ ... ]


ActualitéFélix Tshisekedi, héritier et acteur contesté d'une transition pacifique du pouvoir
20/01/2019
article thumbnail

L'opposant congolais Félix Tshisekedi, vainqueur de l'élection présidentielle contesté par l'autre opposant Martin Fayulu, est l'héritier politique de son père Étienne, qui avait lui-même contesté la réélection du président Joseph Kabila après sa défaite en 2011. Félix Tshisekedi, 55 ans, va prendre la succession du président sortant Joseph Kabila dans un pays qui n'a jamais connu [ ... ]


ActualitéMartin Fayulu : « La Cour constitutionnelle vient de valider de faux résultats publiés par la CENI »
20/01/2019
article thumbnail

  Point de presse de Martin Fayulu à Kinshasa, le 10/01/2019, après la publication des résultats provisoires des élections présidentielle et provinciales du 30 décembre 2018 en RDC.   Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka estime que la Cour constitutionnelle, par son arrêt rendu ce dimanche 20 janvier, vient de valider les faux résultats provisoires de la CENI sans tenir  [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Publicité

Sondage

L’ONG JED a répertorié cent vingt et un cas d’atteintes à la liberté de presse en 2017 en République démocratique du Congo. Selon vous, ces atteintes sont dues :

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui613
mod_vvisit_counterCette Semaine9289
mod_vvisit_counterCe Mois - ci27098
mod_vvisit_counterAu Total3303706

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login