Annoncé pour fin juin, le rapatriement de la dépouille d’Étienne Tshisekedi s’éloigne

Le 24 mai dernier, le rapatriement de la dépouille de feu E. Tshisekedi était annoncé au plutard le 30 juin, à l’issue de la rencontre entre les membres du gouvernement, ceux de la famille biologique et politique du sphinx de Limete.

À 5 jours de ladite date, le retour ainsi que l’organisation des obsèques de feu président de l’UDPS, semble de plus en plus illusoire. Confirmation du secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social.

Dans une interview accordée à 7sur7.CD dimanche 24 juin dernier, Jean-Marc Kabund a une fois de plus, accusé le pouvoir de bloquer la machine.

“Si tout ne dépendait que de nous, UDPS et famille biologique, on aurait enterré le président Tshisekedi depuis 2017. Il n’y a pas de volonté politique à ce sujet. Le pouvoir ne veut pas du rapatriement du corps de feu président Tshisekedi. Lorsqu’ils ont des pressions extérieures, ils font semblant de discuter avec nous, de proposer des dates et après, ils se comportent de la manière dont vous le constatez”, a indiqué JM Kabund.

S’agissant de la commission de l’organisation de ces obsèques, Kabund confirme qu’aucune autre réunion n’a été convoquée à ce jour

.

“Cette commission devait être pilotée par le ministre de l’intérieur qui n’est pas de l’UDPS. Et depuis qu’on a tenu une ou deux réunions, il n’a jamais convoqué d’autres à ce sujet. Même en signant ce communiqué, on savait que ce pouvoir n’allait pas respecter les prescrits dudit communiqué, qui du reste est un accord que nous avons conclu avec eux”, a-t-il fait savoir.

Visiblement, les militants de l’UDPS ainsi que la population congolaise devront encore patienter avant un éventuel retour du corps de feu Étienne Tshisekedi en terre congolaise.

Jephté Kitsita

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

TV de la Diaspora

Acheter Happy Box TV

happy tv box

Ecouter la Radio !

+32 486.330.897

+32 466.440.618

Diaspora Congo Actualité

ActualitéFayulu se considère "seul président légitime", demande à la communauté internationale de ne pas reconnaître Tshisekedi
20/01/2019
article thumbnail

L'opposant Martin Fayulu s'est déclaré "seul président légitime" et a demandé dimanche à la communauté internationale de ne pas reconnaître l'autre opposant Félix Tshisekedi, officiellement proclamé vainqueur de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo. "Je me considère désormais comme le seul président légitime de la République démocratique du Congo", a [ ... ]


ActualitéKagame attendu à Kinshasa, mais sans beaucoup d'options
20/01/2019
article thumbnail

Attendu lundi à Kinshasa à la tête d'une délégation de l'Union africaine (UA), le président rwandais Paul Kagame se retrouve sur la défensive après la proclamation de Félix Tshisekedi comme président de la RDC, un pays qui le voit avec la plus grande des suspicions. Dans la nuit de samedi à dimanche, la Cour constitutionnelle a passé outre à l'appel de l'UA à surseoir à la procla [ ... ]


ActualitéFélix Tshisekedi, héritier et acteur contesté d'une transition pacifique du pouvoir
20/01/2019
article thumbnail

L'opposant congolais Félix Tshisekedi, vainqueur de l'élection présidentielle contesté par l'autre opposant Martin Fayulu, est l'héritier politique de son père Étienne, qui avait lui-même contesté la réélection du président Joseph Kabila après sa défaite en 2011. Félix Tshisekedi, 55 ans, va prendre la succession du président sortant Joseph Kabila dans un pays qui n'a jamais connu [ ... ]


ActualitéMartin Fayulu : « La Cour constitutionnelle vient de valider de faux résultats publiés par la CENI »
20/01/2019
article thumbnail

  Point de presse de Martin Fayulu à Kinshasa, le 10/01/2019, après la publication des résultats provisoires des élections présidentielle et provinciales du 30 décembre 2018 en RDC.   Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka estime que la Cour constitutionnelle, par son arrêt rendu ce dimanche 20 janvier, vient de valider les faux résultats provisoires de la CENI sans tenir  [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Publicité

Sondage

L’ONG JED a répertorié cent vingt et un cas d’atteintes à la liberté de presse en 2017 en République démocratique du Congo. Selon vous, ces atteintes sont dues :

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui356
mod_vvisit_counterCette Semaine3141
mod_vvisit_counterCe Mois - ci28672
mod_vvisit_counterAu Total3262242

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login