Candidature unique de l’oppositon : « le temps est venu pour discuter des modalités concrètes », D. Sessanga


En marge de l’ouverture du 3è Congrès du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Delly Sessanga s’est réjoui de retouver des similitudes entre le message relayé par la plateforme Ensemble et celui du parti de Jean Pierre Bemba Gombo.

» L’ouverture sur l’unité de l’opposition, le diagnostic qui est accablant et que nous avons également fait au niveau d’Ensemble, et surtout insister sur le fait que nous avons formulé les solutions par rapport à ce diagnostic et qu’il faut aujourd’hui matérialiser cette unité pour aller aux élections de manière victoirieuse », explique le Secrétaire général d’Ensemble.

Pour Sessanga, l’heure est venue d’entamer la phase concrète de cette unité de l’opposition et cela passe par la désignation d’une candidature commune de l’opposition à la prochaine présidentielle.

« Moïse Katumbi a appelé depuis longtemps à cette unité de l’opposition, d’autres acteurs l’ont fait, le MLC se joint à cet appel. Je pense qu’il est venu probablement le temps où les acteurs politiques devront se mettre autour d’une table pour discuter des modalités pour concrétiser cette candidature commune », affirme le président national de l’Envol (son parti politique).

Ancien collaborateur de Jean Pierre Bemba, dont il fut directeur de cabinet entre 2003 et 2006 lorsque le président du MLC était vice-président de la République, Sessanga salue l’acquittement du chairman qui pour lui signifie que la justice a enfin était rendue.

« Nous avons toujours considéré en ce qui me concerne que la condamnation de Jean Pierre, son emprissonnement étaient une mesure politique injuste et le fait qu’il soit acquitté aujourd’hui c’est que le retour de la justice qui a pris beaucoup d’années. 10 ans c’est trop long », déclare celui qui est également président de la plateforme Alternance pour la Republique.

Je pense qu’aujourd’hui en homme libre, Jean Pierre Bemba a sa contribution à apporter à la reconstruction de la démocratie pour laquelle nous nous sommes battus pour ce pays, a-t-il conclu.

Pour rappel, Moïse Katumbi (Ensemble), Félix Tshisekedi (UDPS), Martin Fayulu (ECIDE) ont formellement étaient désignés candidats à la présidentielle de décembre 2018.
Vital Kamerhe, Adolphe Muzito et Jean Pierre Bemba attendent d’être investis formellement par leurs partis respectifs.

Pendant ce temps, la majorité a créée une méga plateforme politique et électorale pour soutenir une candidature unique à la présidentielle.

La présidentielle est un scrutin majoritaire à 1 tour.
Attention donc à l’éparpillement des voix, disent des observateurs.

Élysée Odia

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

TV de la Diaspora

Acheter Happy Box TV

happy tv box

Ecouter la Radio !

+32 486.330.897

+32 466.440.618

Diaspora Congo Actualité

ActualitéFayulu se considère "seul président légitime", demande à la communauté internationale de ne pas reconnaître Tshisekedi
20/01/2019
article thumbnail

L'opposant Martin Fayulu s'est déclaré "seul président légitime" et a demandé dimanche à la communauté internationale de ne pas reconnaître l'autre opposant Félix Tshisekedi, officiellement proclamé vainqueur de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo. "Je me considère désormais comme le seul président légitime de la République démocratique du Congo", a [ ... ]


ActualitéKagame attendu à Kinshasa, mais sans beaucoup d'options
20/01/2019
article thumbnail

Attendu lundi à Kinshasa à la tête d'une délégation de l'Union africaine (UA), le président rwandais Paul Kagame se retrouve sur la défensive après la proclamation de Félix Tshisekedi comme président de la RDC, un pays qui le voit avec la plus grande des suspicions. Dans la nuit de samedi à dimanche, la Cour constitutionnelle a passé outre à l'appel de l'UA à surseoir à la procla [ ... ]


ActualitéFélix Tshisekedi, héritier et acteur contesté d'une transition pacifique du pouvoir
20/01/2019
article thumbnail

L'opposant congolais Félix Tshisekedi, vainqueur de l'élection présidentielle contesté par l'autre opposant Martin Fayulu, est l'héritier politique de son père Étienne, qui avait lui-même contesté la réélection du président Joseph Kabila après sa défaite en 2011. Félix Tshisekedi, 55 ans, va prendre la succession du président sortant Joseph Kabila dans un pays qui n'a jamais connu [ ... ]


ActualitéMartin Fayulu : « La Cour constitutionnelle vient de valider de faux résultats publiés par la CENI »
20/01/2019
article thumbnail

  Point de presse de Martin Fayulu à Kinshasa, le 10/01/2019, après la publication des résultats provisoires des élections présidentielle et provinciales du 30 décembre 2018 en RDC.   Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka estime que la Cour constitutionnelle, par son arrêt rendu ce dimanche 20 janvier, vient de valider les faux résultats provisoires de la CENI sans tenir  [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Publicité

Sondage

L’ONG JED a répertorié cent vingt et un cas d’atteintes à la liberté de presse en 2017 en République démocratique du Congo. Selon vous, ces atteintes sont dues :

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui653
mod_vvisit_counterCette Semaine9329
mod_vvisit_counterCe Mois - ci27138
mod_vvisit_counterAu Total3303745

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login