Damas commente l'évacuation des Casques blancs de la Syrie

Les autorités syriennes ont qualifié l'évacuation des membres de l'ONG «Casques blancs» d’«opération criminelle» menée par «Israël et ses instruments», a-t-on annoncé sur la télévision d'État.

L'évacuation par Israël des Casques blancs de Syrie, soutenus par les États-Unis, le Royaume-Uni, la Jordanie, l'Allemagne et le Canada, démontre le soutien de ces pays aux terroristes en Syrie, a commenté le gouvernement syrien.

«L'opération menée par Israël et ses instruments est criminelle, elle a révélé la véritable nature des "Casques blancs", qui sont une menace qui a été évoquée par la Syrie», a déclaré le ministère syrien des Affaires étrangères.

Après l'évacuation des Casques blancs, la diplomatie syrienne déclare attendre de l'OIAC et d'autres organisations internationales qu'elles changent leur position sur les armes chimiques en Syrie. Selon elle, il est inacceptable de tenir des réunions de l'OIAC sur la présence des armes chimiques dans le pays car ce n'est pas le cas.

Auparavant, le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères a déclaré qu'Israël avait évacué des membres des Casques blancs avec leurs familles de Syrie à la demande des États-Unis, du Canada et des pays européens.

Les médias locaux ont rapporté que pendant l'opération qui s'est déroulée de nuit, environ 800 personnes ont été transportées d'Israël en Jordanie. Seuls 422 Casques blancs et leurs proches évacués de Syrie sont arrivés le 22 juillet en Jordanie, a annoncé à Amman le ministère jordanien des Affaires étrangères, précisant que les autorités jordaniennes étaient prêtes à accueillir 800 personnes.

Financés notamment par Londres et Washington, les Casques blancs sont accusés par Damas d'être liés aux groupes les plus extrémistes opérant en Syrie et de porter notamment assistance aux terroristes blessés dans les bombardements.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

TV de la Diaspora

Acheter Happy Box TV

happy tv box

Ecouter la Radio !

+32 486.330.897

+32 466.440.618

Diaspora Congo Actualité

ActualitéFayulu se considère "seul président légitime", demande à la communauté internationale de ne pas reconnaître Tshisekedi
20/01/2019
article thumbnail

L'opposant Martin Fayulu s'est déclaré "seul président légitime" et a demandé dimanche à la communauté internationale de ne pas reconnaître l'autre opposant Félix Tshisekedi, officiellement proclamé vainqueur de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo. "Je me considère désormais comme le seul président légitime de la République démocratique du Congo", a [ ... ]


ActualitéKagame attendu à Kinshasa, mais sans beaucoup d'options
20/01/2019
article thumbnail

Attendu lundi à Kinshasa à la tête d'une délégation de l'Union africaine (UA), le président rwandais Paul Kagame se retrouve sur la défensive après la proclamation de Félix Tshisekedi comme président de la RDC, un pays qui le voit avec la plus grande des suspicions. Dans la nuit de samedi à dimanche, la Cour constitutionnelle a passé outre à l'appel de l'UA à surseoir à la procla [ ... ]


ActualitéFélix Tshisekedi, héritier et acteur contesté d'une transition pacifique du pouvoir
20/01/2019
article thumbnail

L'opposant congolais Félix Tshisekedi, vainqueur de l'élection présidentielle contesté par l'autre opposant Martin Fayulu, est l'héritier politique de son père Étienne, qui avait lui-même contesté la réélection du président Joseph Kabila après sa défaite en 2011. Félix Tshisekedi, 55 ans, va prendre la succession du président sortant Joseph Kabila dans un pays qui n'a jamais connu [ ... ]


ActualitéMartin Fayulu : « La Cour constitutionnelle vient de valider de faux résultats publiés par la CENI »
20/01/2019
article thumbnail

  Point de presse de Martin Fayulu à Kinshasa, le 10/01/2019, après la publication des résultats provisoires des élections présidentielle et provinciales du 30 décembre 2018 en RDC.   Martin Fayulu, candidat de la coalition Lamuka estime que la Cour constitutionnelle, par son arrêt rendu ce dimanche 20 janvier, vient de valider les faux résultats provisoires de la CENI sans tenir  [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Publicité

Sondage

L’ONG JED a répertorié cent vingt et un cas d’atteintes à la liberté de presse en 2017 en République démocratique du Congo. Selon vous, ces atteintes sont dues :

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui635
mod_vvisit_counterCette Semaine9311
mod_vvisit_counterCe Mois - ci27120
mod_vvisit_counterAu Total3303728

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login