Enseignement primaire, secondaire et professionnel Des élèves chassés de l'école pour des frais scolaires d'un trimestre non encore entamé

Scolariser les enfants est devenu un véritable casse tête pour les parents de la République démocratique du Con- go sur la quasi-totalité du territoire national. Si ici on se plaint de la non effectivité de la gratuité de l'enseignement primaire, là ce sont des renvois intempestifs et massifs des élèves pour non paiement des frais scolaires. Ce dernier cas préoccupe particulièrement les parents de la capitale du pays de Joseph Kabila dont nombreux se sont confiés hier mercredi à la rédaction de la Tempête des Tropiques pour dénoncer le comportement des chefs d'établissement des écoles conventionnées et non conventionnées notamment.

En effet, les parents d'élèves fréquentant des écoles des Kinshasa, tous réseaux confondus, affirment en avoir assez de voir leurs enfants intempestivement et massivement chassés des cours pour n'avoir pas payé les frais scolaires du deuxième trimestre de l'année en cours que l'on est encore à plus d'un mois de la fin du premier trimestre. C'est le cas dans une école d'application d'une université de Kinshasa. Selon un parent dont les enfants étudient dans cet établissement scolaire non conventionné, pour toute l'année scolaire 2012-2013, chaque élève doit payer 240$, en raison de 100$ pour le premier trimestre, 100$ pour le deuxième et 40$ pour le troisième.

Seulement voilà. Soi-disant pour disposer des moyens financiers devant permettre de bien payer les enseignants », du reste pris en charge par le trésor public, les responsables de cette école obligent les parents à verset la première tranche (100$) du début de l'année scolaire 2012-2013 au 15 octobre 2012, la deuxième tranche (100$) du 15octobre au 15 novembre 2012 et la dernière soit 40$ à partir dès janvier prochain.

Ainsi, pour concrétiser calendrier stressant pour des parents forts démunis pour la très grande majorité, les élèves sont déjà chassés s'ils n'ont pas encore versé les 100$ constituant la deuxième tranche correspondant au deuxième trimestre qui ne commencera qu'en janvier 2013. Les cas pareils sont légions à Kinshasa, malheureusement, et se déroulent au vu et au su des responsables urbains et nationaux de l'Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP).

Les parents d'élèves qui s'estiment abandonnés par les responsables des associations des parents d'élèves, demandent aux responsables d'écoles de leur laisser le temps de payer les frais fixer pour chaque trimestre jusqu'à la fin de celui-ci avant de commencer à faire “humanitairement” une pression pour obtenir le paiement des frais non encore payés.

Les responsables des ministères national et provinciaux de l'enseignement sont appelés à veiller à ne pas laisser les chefs d'établissement faire n'importe quoi afin de s'enrichir sur le dos des parents qui suent eau et sang pour envoyer leurs enfants à l'école, avec “délestage“ depuis un certain temps.

CIKO

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

TV de la Diaspora

Acheter Happy Box TV

happy tv box

Ecouter la Radio !

+32 486.330.897

+32 466.440.618

Diaspora Congo Actualité

ActualitéAccusé de racisme, Lilian Thuram défend sa phrase «les Blancs pensent être supérieurs»
06/09/2019
article thumbnail

Pris dans la tourmente des accusations de racisme, Lilian Thuram répond. Le champion du monde de 1998 a expliqué que sa phrase «les Blancs pensent être supérieurs» a été sortie de son contexte. L’ancien footballeur Lilian Thuram, 47 ans, a cherché à justifier ses phrases polémiques prononcées dans une interview au Corriere dello Sport. Dans cet entretien, Thuram a réagi aux [ ... ]


ActualitéAccusé de racisme, Lilian Thuram défend sa phrase «les Blancs pensent être supérieurs»
06/09/2019
article thumbnail

Pris dans la tourmente des accusations de racisme, Lilian Thuram répond. Le champion du monde de 1998 a expliqué que sa phrase «les Blancs pensent être supérieurs» a été sortie de son contexte. L’ancien footballeur Lilian Thuram, 47 ans, a cherché à justifier ses phrases polémiques prononcées dans une interview au Corriere dello Sport. Dans cet entretien, Thuram a réagi aux [ ... ]


ActualitéAu Cameroun, Franck Verzefé veut traquer les faux médicaments
30/08/2019
article thumbnail

À seulement 25 ans, Franck Verzefé a mis sur pied un dispositif pour traquer les faux médicaments appelé True-spec. Le chercheur espère juguler la circulation de médicaments d’origine douteuse en Afrique. Cette technologie lui a permis d’intégrer le top 30 de l’OMS des innovateurs africains dans le domaine médical. Portrait. Doctorant en pharmacie à l’Université de Lubum [ ... ]


ActualitéElle s'appelle Dénise Nyakeru "Imposteuse et Faussaire" !
30/08/2019
article thumbnail

RDC: Elle s'appelle Dénise Nyakeru "Imposteuse et Faussaire" ! Le Rwanda existe parce qu'il y a des Rwandais et Rwandaises, qui y sont nés, y vivent, y travaillent et aiment leur pays. ll n'y a pas de mal ni de honte d'être Rwandaise et de s'affirmer comme telle. Un pays ne change pas d'adresse tous les quatre matins. Le Rwanda demeure l'un des 9 voisins de la RDC. Nous ne partageons nullement [ ... ]


Diascongo vous conseille :

logo

Publicité

Sondage

L’ONG JED a répertorié cent vingt et un cas d’atteintes à la liberté de presse en 2017 en République démocratique du Congo. Selon vous, ces atteintes sont dues :

Compteur des Visites

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui996
mod_vvisit_counterCette Semaine2239
mod_vvisit_counterCe Mois - ci34555
mod_vvisit_counterAu Total3717816

© Copyright 2013 Diaspora Congo TV. Designed by Ing. N B. Pitshou

Member Login